Accueil >
>
>
Accueillir un chiot à la maison
Bien comprendre mon animal
Conseils

>Accueillir un chiot à la maison

Après mûre réflexion en famille, tout le monde est tombé d’accord. Vous allez accueillir un petit compagnon à quatre pattes à la maison et votre choix s'est porté sur un chien. Fidèle, affectueux et joueur il ne cache pas moins de nombreuses facéties qu'il faudra savoir déjouer. Sachez aussi que l’arrivée d’un chiot à la maison bouleversera votre vie mais également la sienne et sera peut être source de stress. C'est donc à vous de jouer pour l'aider à trouver ses marques dans ce nouvel univers. Nous avons rassemblé pour vous quelques astuces simples pour l'accueillir dans les meilleures conditions. A vos stylos!

Un chiot de quelques semaines.
Chiot à la maison

Avant l'arrivée du chiot...

Nous vous conseillons d'adopter votre chiot à l'âge de huit semaines. A cet âge, il pourra s'adapter facilement et rapidement à son nouvel environnement. C'est votre investissement qui garantira une adoption réussit pour votre chien et votre famille. Il n’est pas conseillé de prendre un chiot avant ses sept semaines. Un sevrage précoce pourrait avoir des conséquences sur son développement et certaines difficultés pourront survenir au cours de son évolution. Pour que votre « chez vous » devienne rapidement son « chez lui », pensez à préparer l'arrivée de votre nouveau compagnon et ne laissez aucune place à l'improvisation. Acheter lui les accessoires nécessaires avant son arrivée (panier, jouets, brosse...) sans oublier une laisse, un collier, une médaille avec votre numéro de téléphone ou une mention indiquant qu’il est pucé. Vérifiez les clôtures de votre jardin et les espaces dans lesquels il pourrait se faufiler. Si vous habitez en appartement veillez à protéger le balcon avec un brise-vue pour qu'il ne puisse pas passer la tête et se bloquer.
Vous pouvez également prendre rendez-vous quelques jours plus tôt avec un comportementaliste qui vous donnera de précieux conseils, répondra à toutes vos interrogations et vous accompagnera dans l'éducation de votre animal.

Astuce:
Allez le chercher la veille d’un long week-end ou prenez quelques jours de congés pour lui. Il a besoin d’être entouré et rassuré les premiers jours.

 

L'éducation de votre chiot

Certes, un chiot sera toujours plus facile à éduquer qu'un chien adulte mais cela ne signifie pas que l'éducation d'un chiot est une mince affaire. Il est primordial de le sociabiliser rapidement pour qu'il s'adapte à ses maitres mais également aux autres animaux et au reste du monde. Votre petite bête à poil va commencer à partir à la découverte de son nouveau « chez soi », ne le laissez pas tout faire, il a besoin de repères et surtout de savoir que tout n'est pas permis. Même si vous avez des jouets prévus pour votre chiot, celui-ci voudra forcément découvrir votre maison. Du coup, il finira par tomber sur des objets qu’il se fera une joie de mettre sous ses dents.
Pour aider votre chiot à repérer les objets avec lesquels il est autorisé à jouer vous pouvez commencer par le promener en laisse dans la maison. Vous pourrez ainsi établir rapidement des restrictions quant aux objets auxquels il ne doit pas toucher.
N'habituez pas votre chiot à dormir dans votre lit. La solution à tous ses gémissements est certes séduisante mais gare aux habitudes car il sera difficile de le faire descendre une fois adulte. Pour une question évidente d'hygiène mais aussi pour son équilibre psychique futur, il est primordial de laisser ce lieu stratégique au leader du groupe : vous. Installer plutôt son panier douillet dans un coin de la chambre ou dans une autre pièce calme et à l’abri des courants d’air dès sa première nuit et tenez vous en, même si ses pleurs vous émeut terriblement.
L'éducation à la propreté commence dès son arrivée. Un chiot de 2 mois ne peut pas se retenir plus de 2-3 heures, il est donc normal qu’il s’oublie un peu partout dans la maison. Soyez indulgent avec lui et commencez l’apprentissage de la propreté dès son arrivée en le sortant régulièrement, après un repas ou un repos. Ne lui mettez pas le nez dans ses urines, cela ne sert à rien. Ne le grondez pas non plus et évitez de nettoyer en sa présence, il le prendrait pour un jeu. Souvenez-vous que la récompense est plus efficace que la punition. Votre chiot a besoin de trois sorties par jour minimum. Quand vous le sentirez plus à l’aise avec le monde extérieur, vous pourrez augmenter le nombre et la durée des balades.

 

L'alimentation

Une bonne croissance conditionne la santé et la vie future de votre chiot. Choisir une alimentation adaptée est donc essentiel. Néanmoins, les premiers temps, le plus important est de veiller à ce que ses repas se déroulent sans stress et que votre jeune ami adopte d’emblée de bonnes manières. Les premiers jours il est impératif de continuer à lui donner l’aliment qu’il consomme depuis qu’il est sevré. Et d’éviter tout écart. Le tube digestif de votre chiot est encore fragile et tout changement alimentaire brusque peut provoquer diarrhées et déshydratation. Jusqu’à l’âge de trois mois, votre chiot a besoin de 4 petits repas dans la journée. Passez ensuite à trois repas quotidiens puis deux quand il aura atteint la moitié de sa croissance. C’est à vous de fixer les horaires des repas et de vous y tenir. Il doit toujours manger après vous, dans la même gamelle et au même endroit. Éventuellement après le ou les chien(s) adulte(s) de la maison. Veillez aussi à ce que personne ne dérange votre animal pendant son repas au risque de le rendre agressif.

Astuce:
les premiers temps, restez dans la même pièce pendant son repas mais… ne le regardez pas manger.

 

Le jeu

Le jeu est l'arme antistress. N'hésitez donc pas à jouer et rejouer avec votre compagnon. Vous favoriserez ainsi son développement physique et comportemental tout en lui inculquant les bonnes manières : l'éducation passe par le jeu! De plus en jouant avec lui, vous tisserez de vrais liens de complicité et d'amitié. Des jouets sans risque sont des accessoires essentiels pour votre chiot. Il peut les utiliser pour faire de l'exercice et également pour satisfaire son besoin de mâchouiller (os à mâcher, balles en caoutchouc rigide...). Choisissez des jouets adaptés qui ne peuvent être brisés, déchirés ou avalés. Ne donnez pas à votre chiot des chaussures ou des vêtements comme jouets. Il ne saura pas faire la différence entre les chaussures et les vêtements qu'il est autorisé a mâchouiller et ceux qui lui sont interdits. Vous avez maintenant les meilleures cartes en main pour que cette merveilleuse aventure commence sur des bases solides. L'arrivée d'un nouveau compagnon est un moment unique et fabuleux alors, profitez en…

Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Mon chien boite, pourquoi et comment soulager sa douleur?
Traitement anti puce efficace: Les règles à connaître
Dermatologie: mon chien se gratte
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Akita Inu est un chien de grande taille au poil court qui est originaire du Japon. Il fait partie du groupe des Chiens de Type Spitz et de Type Primitif.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Isabelle Pasquet
Isabelle Pasquet

Docteur Vétérinaire

Je suis vétérinaire, depuis maintenant 9 ans, en médecine générale et en mé...

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...