Accueil >
>
>
Les aboiements chez le chien
Bien comprendre mon animal
Votre note :
Conseils

>Les aboiements chez le chien

Les aboiements font partie des nombreuses vocalisations chez le chien. Ce sont des productions sonores qui permettent aux chiens de communiquer entre eux, mais aussi avec l’homme. Lorsque ce comportement devient excessif, il peut présenter parfois pour les maîtres eux-mêmes une nuisance, mais aussi pour les voisins.

un chien qui aboie
Les aboiements chez le chien

 

Les différentes vocalisations

Les grognements sont émis dans des contextes de menace (interaction agressive) mais aussi au cours du jeu (interaction ludique). Les hurlements ("hurler au loup" ) fréquents chez les chiens nordiques et les chiens courants, ne sont pas forcément des signaux de détresse. Ils ont une fonction de communication à grande distance. Les gémissements et les couinements sont parfois associés à la douleur mais aussi à un état de détresse, à la peur, à des rituels de soumission. D’autres vocalisations sont des sons non vocaux émis par d’autres organes que le larynx. Ce sont les claquements des dents, des halètements dans des circonstances de peur.

 

 

Les aboiements

L’aboiement est la vocalisation du répertoire vocal du chien la plus étudiée, car la plus fréquente. Toutes les fonctions spéculées correspondent à la multiplicité des contextes dans lesquels ils sont émis. Le seuil bas de déclenchement chez le chien serait une conséquence de la domestication avec une multitude de contextes dans lesquels les chiens aboient ou par le fait d’une sélection utilitaire par exemple comme chez les chiens de garde ou les terriers. Les variations des vocalisations sont différentes selon les races (les petits chiens ont des vocalisations aigues par rapport aux chiens de grand format dont celles ci sont profondes). Certaines races ne vocalisent que très peu (les lévriers, les chows-chows) ou sont muettes comme les basenjis. D’autres races comme les terriers sont des aboyeurs et surtout s’ils sont en groupe…. c’est l’escalade…. Qui va le plus aboyer !

 

Les aboiements signifient en fonction du contexte un appel au jeu et sont émis en même temps que la posture d’appel au jeu, les aboiements d’alerte ou d’alarme afin de signaler un danger, un événement insolite dans l’espace du chien (un bruit, un intrus, une personne qui sonne à la porte etc.), et les aboiements de détresse entrecoupés parfois de hurlements et de gémissements chez des chiens séparés de leur groupe. Ce sont des aboiements à l’isolement. Souvent les aboiements sont une façon d’attirer l’attention plus qu’une forme de communication dans un contexte spécifique et particulièrement vis-à-vis du maître. Chez certaines races de chiens de chasse, lors de la poursuite d’une proie, les aboiements permettent aux chasseurs de localiser cette dernière.


Certains voient dans les aboiements une forme de menace donc d’agressivité. Il semble qu’il n’en soit rien car comme dit le proverbe « chien qui aboie ne mord pas».



Les aboiements ne sont pas signe d’agression, ni d’attaque. En raison de la grande fréquence d’émission des aboiements, les chercheurs ont beaucoup spéculé sur ses fonctions probables sans toutefois tester aucune de ces hypothèses. La multiplicité des contextes d’émission rend la tâche difficile. Quoiqu’il en soit la signification exacte de l’aboiement demeure encore peu claire. Les aboiements peuvent survenir en présence comme en absence des maîtres.

 

 

Aboiements en présence des maîtres

Le chien aboie pour une demande de nourriture, de caresses, de sollicitation de jeux et lors d’excitation due à une forte motivation pour la promenade. Pour obtenir l’arrêt de ce comportement gênant, le principe est de ne pas renforcer les vocalisations du chien en arrêtant toute communication avec lui. Les aboiements sont souvent la conséquence d’un renforcement involontaire des maîtres. Cependant il est difficile pour certains maîtres de rester totalement indifférents. Un comportement que l’on ne renforce pas s’éteint. On ne s’intéressera au chien que lorsqu’il sera silencieux.

 

L’autre possibilité est de le sanctionner lorsqu’il vocalise en disant un « NON », mais attention, il ne faut pas crier ni s’énerver car cela reviendrait à vocaliser avec son chien et c’est l’escalade. Il est parfaitement possible d’apprendre à un chien à se taire à l’ordre.

 

 

Aboiements en l’absence des maîtres

Ils peuvent constituer une nuisance sonore. Les voisins rapportent des aboiements. Ils surviennent au moment du départ de ces derniers, mais peuvent se prolonger dans le temps. Les maîtres rentrent le soir du travail et trouvent dans leur boîte à lettres ou accroché à la porte un petit mot, souvent anonyme « Votre chien a aboyé toute la journée ; on en a marre… on va porter plainte » : ce qui est d’ailleurs souvent le cas. Pour les maîtres, c’est l’urgence car c’est le tribunal, les menaces d’expulsion, si le chien ne cesse pas. Il faut agir vite. Mais comment ? Là est toute la question car il faut ré-envisager la relation du chien avec ses maîtres, et rendre ce dernier autonome.

 

Il est important de vérifier que le chien bénéficie d’une dépense physique suffisante. Il faut lui proposer des exercices dans son quotidien, voire des jeux comme "l’agility". Il faut faire un apprentissage à la solitude et lui donner de quoi s’occuper dans la maison en votre absence (pipolino pour chien). S’il est anxieux, en raison de son isolement, il est parfois nécessaire de lui administrer un anxiolytique et ce d’autant plus que bien souvent cela finira au tribunal et parfois à la séparation d’avec le chien.

 

Quelques conseils

L'enregistrement sonore

Afin de savoir si réellement votre chien aboie en votre absence et combien de temps, il est conseillé de pratiquer des enregistrements sonores: preuve irréfutable. Cela permettra de plus, de juger de l’efficacité des mesures mises en place et de savoir si un voisin ne vient pas stimuler votre chien derrière la porte en sonnant, en frappant. Ne laissez pas à votre chien d’éléments sonores comme la télévision, la radio. Le chien sera incapable de gérer certains types de bruits qui peuvent alors le perturber et augmenter ses aboiements et ainsi avoir l’effet inverse.

 

Et les colliers anti aboiements? 

Certains préconisent des colliers anti aboiements à impulsions électriques. Dès que le chien aboie, il reçoit une décharge électrique. Ce type de collier est à proscrire. Il existe aussi des colliers brumisateurs de citronnelle. Dès que le chien aboie, le collier diffuse un parfum à base de citronnelle. Le chien dans tous les cas surpris, s’arrête d’aboyer. Cette pratique permet une « rééducation » du chien en l’absence des maîtres puisque son déclenchement est automatique. Les résultats restent cependant très médiocres, car certains chiens ont très vite compris qu’en aboyant sans arrêt, ils déchargent le collier à la citronnelle et ont ensuite tout le loisir d’aboyer. Les chiens ne sont pas stupides !

 


Dr Monique Bourdin

Comportementalise

 

 
Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Mon chien boite, pourquoi et comment soulager sa douleur?
Traitement anti puce efficace: Les règles à connaître
Dermatologie: mon chien se gratte
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Akita Inu est un chien de grande taille au poil court qui est originaire du Japon. Il fait partie du groupe des Chiens de Type Spitz et de Type Primitif.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Isabelle Pasquet
Isabelle Pasquet

Docteur Vétérinaire

Je suis vétérinaire, depuis maintenant 9 ans, en médecine générale et en mé...

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...