Accueil >
>
>
La maladie de Cushing
Bien soigner mon animal
Votre note :
Conseils

>La maladie de Cushing

Cette affection, décrite la première fois chez l’homme en 1932, est une maladie hormonale commune chez le chien. Elle est secondaire à une augmentation de la concentration dans le sang de cortisol. Ainsi, la maladie de Cushing est également appelée hypercorticisme.

Un chien atteint de la maladie de Cushing
La maladie de Cushing est une maladie hormonale due à l'augmentation du taux de cortisol dans le sang

 

Quelles sont les complications?

L’excès de cortisol dans le sang a de multiples effets sur l’organisme. Il favorise les infections (infections cutanées, urinaires). Le cortisol augmente l’excrétion de calcium dans les urines favorisant la formation de calculs urinaires. Le métabolisme du sucre et l’action de l’insuline sont affectés; ainsi, il n’est pas rare d’avoir associés un Cushing et un diabète sucré. Les deux complications les plus redoutables sont la pancréatite et l’embolie pulmonaire.

 

Dans le premier cas, il s’agit d’une inflammation et surinfection du pancréas générant une péritonite. La gestion de la pancréatite nécessite toujours une hospitalisation et le pronostic est réservé. L’embolie pulmonaire quant à elle est secondaire à la formation d’un caillot venant s’engager dans la vascularisation pulmonaire. Le territoire pulmonaire intéressé n’est donc plus correctement irrigué. L’animal est en détresse respiratoire et le pronostic est souvent sombre.

 

Comment établir le diagnostic?

En cas de suspicion, le diagnostic est établi en premier lieu par prise de sang. Votre vétérinaire réalise un bilan complet (rénal, hépatique, glycémie...) et confirme l’hypothèse par un test hormonal (dit test ACTH). Ce test nécessite deux prises de sang à 1H30 d’intervalle. Une fois la maladie de Cushing confirmée, il est nécessaire pour établir le traitement le plus adéquat possible d’établir l’origine de la maladie.

 

L’échographie abdominale permet de visualiser ces fameuses glandes surrénales et de dépister une éventuelle masse. Les glandes surrénales comme leur nom l’indique sont de petites glandes situés proches des deux reins. Elles sont facilement visualisées à l’échographie. L’ exploration de l’hypophyse nécessite un scanner ou une IRM.

 

Quel est le traitement?

Lors de masse surrénalienne, le traitement de choix reste la chirurgie avec retrait de la surrénale affectée. L’autre surrénale prend le relais pour la production hormonale. C’est une chirurgie délicate de part la localisation de la glande, proche de gros vaisseaux tels que l’aorte et la veine cave. Cette intervention requiert une grande vigilance du fait des changements hormonaux brutaux qui découlent de l’ablation de la masse surrénalienne. La masse devra par la suite être analysée en histologie afin d’établir son caractère bénin ou malin. Lors de Cushing hypophysaire, l’IRM ou le scanner va détecter en général un petit nodule ou microadénome. Dans 20 % des cas, le nodule dépasse les 1 cm. On parle alors de macroadénome.

 

Qu’ils s’agissent de micro ou de macro adénomes, ces masses hypophysaires sont rarement cancéreuses. Pour les microadénomes, un traitement par voie orale, le trilostane, est très efficace. Il s’agit de gélules à prendre une à deux fois par jour. La mise en place du traitement implique des contrôles fréquents le premier mois afin de trouver la dose idéale et d’éviter les surdosages. La radiothérapie est indiquée pour les macroadénomes avec de bons résultats. Dans tous les cas de figure, le traitement demande un suivi régulier de votre animal. Une relation de confiance avec votre vétérinaire est incontournable.

 

Isabelle Pasquet

Docteur vétérinaire

 

Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Mon chien boite, pourquoi et comment soulager sa douleur?
Traitement anti puce efficace: Les règles à connaître
Dermatologie: mon chien se gratte
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Akita Inu est un chien de grande taille au poil court qui est originaire du Japon. Il fait partie du groupe des Chiens de Type Spitz et de Type Primitif.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Isabelle Pasquet
Isabelle Pasquet

Docteur Vétérinaire

Je suis vétérinaire, depuis maintenant 9 ans, en médecine générale et en mé...

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...