Accueil >
>
>
Un poil brillant chez le chien et le chat et une peau saine
Bien alimenter mon animal
Votre note :
Conseils

>Un poil brillant chez le chien et le chat et une peau saine

Comme chez l’homme, l’aspect de la peau est révélateur de la santé de votre animal. Prendre soin de son pelage et de sa peau revient donc à prendre soin de son état général. Une peau sèche ou trop grasse, un poil cassant, terne sont bien souvent le fruit de plusieurs facteurs pourtant faciles à corriger. Voici quelques clefs pour obtenir une peau et un pelage parfaits.

Un labrador qui à la peau toute propre
L’aspect de la peau est révélateur de la santé de votre chien ou chat

L’alimentation

La qualité de l’aliment détermine la santé de la peau et du poil du chien ou du chat. Il s’agit donc d’avoir recours à une alimentation de haute qualité nutritionnelle.

 

Apport adapté en lipides et en acides gras essentiels (Oméga 3/ Oméga 6)

Les lipides et notamment les acides gras essentiels favorisent une bonne qualité de poils et de peau. Des apports insuffisants peuvent conduire à un poil cassant, une peau sèche et fragilisée.

Les lipides interviennent également dans le fonctionnement de certaines vitamines dites liposolubles ( vitamine A, D, E, K). 

 

Apport adapté en protéines

La peau et le pelage sont constitués en majorité de protéines. L’alimentation doit donc couvrir les besoins protéiques et fournir des acides aminés de qualité favorisant un bon renouvellement cutané.

 

Apport en vitamines

Les vitamines A, D, E K, la vitamine C, B, la biotine... Une carence en un  ou plusieurs de ces éléments peut favoriser un poil terne, cassant, une peau sèche, une hyperséborrhée, une hyperkératose, des surinfections cutanées...

L’alimentation est donc capitale dans la prise en charge de la santé cutanée car elle véhicule tous les éléments indispensables à un bon renouvellement de la peau. Une alimentation de mauvaise qualité créera des déséquilibres et une fragilisation du revêtement cutané.

 

Cas particuliers: les allergies alimentaires.

Certains composants de la ration peuvent favoriser des réactions allergiques. Elles se traduisent par des démangeaisons, la perte de poils, l’apparition de rougeurs puis de croutes. Il n’est pas rare également que les allergies alimentaires s’accompagnent de diarrhée et/ou  de vomissement.

Votre vétérinaire vous proposera dans ce cas une alimentation hypoallergénique pendant un minimum de 5 à 6 semaines.

 

Les soins cutanés

Les shampoings

Qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chat, les shampoings sont intéressants car ils permettent d’assainir la peau et parfois de rééquilibrer la flore cutanée. Ils peuvent être utiliser en entretien 2 fois par mois. La condition est de sécher avec une serviette en évitant le séchoir qui peut dessécher la peau. Utiliser donc une serviette éponge absorbante et laisser sécher à l’intérieur.

Le shampoing utilisé doit être de préférence un shampoing vétérinaire, dont la formulation sera adaptée en terme de pH notamment. Eviter les shampoings très parfumés souvent agressifs pour la peau de votre chien ou de votre chat.

 

Les réhydratants

Sous forme de sprays, ils s’utilisent après les shampoings sur peau rincée et pré séchée.  En cas de sécheresse cutanée (pellicules, peau irritée), ces réhydratants peuvent être utilisés tous les jours. demandez conseil à votre vétérinaire traitant.

 

Le brossage

Il peut être quotidien pour les races à poils longs ou mi longs et évitera ainsi la formation de boules de poils.

 

Les antiparasitaires externes

Les irritations cutanées sont très souvent secondaires à la présence de parasites cutanés. Les puces représentent le chef de file. Elles sont présentes dans le milieu toute l’année. Les chiens et les chats infestés peuvent développer une allergie aux piqures de puces se caractérisant classiquement par des démangeaisons à la base de la queue s’accompagnant de pertes de poils, de rougeurs et de croutes. D’autres parasites peuvent être responsables de problèmes cutanés (les aoutats, les cheyletiellas, la gale...).

 

Les antiparasitaires internes

Un poil terne, une peau sèche peuvent être révélateurs d’un parasitisme digestif. Les vers digestifs peuvent causer un état de dénutrition, des carences. Il est donc indispensable de vermifuger votre animal à chaque changement de saison.

 

Les maladies chroniques

Si malgré tous les conseils cités plus hauts votre animal garde une peau sèche, fragile, un poil cassé, demandez l’avis de votre vétérinaire. Il sera parfois utile de réaliser un bilan de santé (bilan sanguin) afin d’écarter une éventuelle maladie sous jacente.

 

Dr Isabelle Pasquet

Docteur vétérinaire

 

Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
https://flic.kr/p/fgV9Ps
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Mon chat a les yeux qui coulent
Soigner une cystite chez le chat
Comment nourrir un poisson rouge?
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Akita Inu est un chien de grande taille au poil court qui est originaire du Japon. Il fait partie du groupe des Chiens de Type Spitz et de Type Primitif.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Isabelle Pasquet
Isabelle Pasquet

Docteur Vétérinaire

Je suis vétérinaire, depuis maintenant 9 ans, en médecine générale et en mé...

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...