Accueil >
L’assurance santé animal: ces animaux que nous aimons tant!
Soins du chat

>L’assurance santé animal: ces animaux que nous aimons tant!

Nous aimons les animaux et ça se voit! La France compte 61.6 millions d’animaux pour 64 millions d’habitants soit plus d’un français sur deux qui possède un animal de compagnie. Ce record fait de notre pays, le premier pays européen en matière de propriétaires d’animaux. Plus soucieux du bien-être de leur animal qu’auparavant, ils n’hésitent plus à augmenter leur dépense pour garantir la santé de leur fidèle compagnon même en ce temps de crise.

L’assurance santé animal: ces animaux que nous aimons tant!
Pourquoi il est important de bien assurer son animal ?

Des dépenses de santé revues à la hausse

Face à un tel phénomène, SantéVet, leader sur le secteur de l’assurance santé animalière, a choisi de réaliser une étude sur le comportement des français en matière de santé et d’assurance pour chiens et chats.
Les résultats de l’étude sont bluffants: les propriétaires mettent tout en œuvre pour apporter les meilleurs soins possibles et consacrent 4.5 milliards d’euros par an soit 72% de dépenses santé supplémentaires en dix ans. L’hygiène et les soins médicaux en constante progression, s’expliquent par l’amélioration de la médecine vétérinaire devenue une médecine de pointe, très innovante grâce à des examens et des techniques en sans cesse évolution. Aujourd’hui les dépenses de santé pour animaux représentent 11% du budget total contre 72% pour l’alimentation et 98% des propriétaires emmènent leur animal chez le vétérinaire pour le rappel de vaccin annuel.

 

Assurer son animal pour répondre à un besoin de sécurité et de tranquillité

Face la volonté croissante des maîtres et maîtresses d’offrir le meilleur à leur compagnon, les assureurs ont eu la bonne idée de se lancer sur le marché de l’assurance santé pour animaux. Ainsi aujourd’hui, 4% de nos chiens et chats sont assurés en France soit une hausse encourageante de 50% par rapport à 2009.
L’étude révèle deux raisons principales qui ont contribuées à favoriser cette évolution : la prise de conscience des vétérinaires vis-à-vis de l’importance d’une mutuelle et l’augmentation des sites internet dédiés aux assurances pour animaux. En effet, 44.3% des sondés ont souscrit à une assurance après la recommandation de leur vétérinaire et 36.3% grâce au web. Concernant la souscription à une assurance, deux motivations majeures ressortent de cette étude. Pour 46,5%, il s’agit de répondre à un « besoin de sécurité et de tranquillité » et pour 25,6% de bénéficier d’une « protection financière ». Certains critères déterminent le choix de l’organisme assureur: pour 66,9% des sondés, le taux de couverture est la condition prioritaire dans le choix de la compagnie. Le prix du contrat est également très important pour 52,5 %. Enfin 28,4 % s’arrêtent sur les offres proposées. Sans compter la notoriété de l’organisme, la confiance accordée et la rapidité de réponse qui rentrent aussi en ligne de compte.

 

Une protection inégalitaire entre la France et les autres pays d’Europe

Malgré cette évolution encourageante, notre pays reste encore bien en dessous des taux élevés d’autres pays d’Europe. Le Royaume Unis et la Suède nous devancent largement avec des taux respectifs de 30% et 80%! En Angleterre, le système d’assurance animale existe depuis plus de 40 ans. Cet écart s’explique par une différence notoire relative à nos systèmes de santé respectifs. En France, contrairement au Royaume Unis, nous bénéficions d’un système de santé qui couvre la plupart de nos actes médicaux. Les britanniques ont conscience des coûts que représentent les soins médicaux et vétérinaires, ils anticipent donc bien mieux les frais de santé de leur animaux que nous.

 

Les femmes de 40 ans sont les assurés majoritaires

L’assureur SantéVet a dressé un portrait-robot du client type ayant souscrit à une assurance santé pour son animal: majoritairement des femmes (65%) dont l’âge moyen est de 40 ans, employées et résidants dans une ville de taille moyenne. Malgré une préférence pour nos amis les chats (10 millions de chats pour 8 million de chiens), ces derniers semblent davantage assurés que les chats puisqu’ils représentent 75% des contrats d’assurance. Les mâles (qu’ils soient chats ou chiens) sont plus couverts que les femelles (56% contre 44% pour les femelles). Les races de chiens et de chats ne sont pas toutes logées à la même enseigne: celles qui sont majoritairement assurées sont:

  • Pour les chiens : les Labradors, les Bouledogue français;
  • Pour les chats : l’Européen et le Persan.
Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Soigner une cystite chez le chat
Comment nourrir un poisson rouge?
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Combien de temps dort un chat?
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Ariégeois est un chien de grande taille au poil court qui est originaire de France. Il fait partie du groupe des Chiens Courants, Chiens de Recherche au Sang et Races Apparentées.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...

Michaël Silber

Vétérinaire fondateur de Wikimalia

 Président et fondateur du groupe FamilyVETS
"Le métier de Vété...