Accueil >
L'incinération des chevaux, un service plus digne que l'équarrissage
Fin de vie des animaux de compagnie

>L'incinération des chevaux, un service plus digne que l'équarrissage

Avant 2011 et la mise en place de l’arrêté du 17 juillet 2009, lorsqu’un cheval décédait, il n'existait qu'une seule manière de se défaire de sa dépouille : l'équarrissage. Cependant, il est maintenant possible d'éviter cette solution et de procéder à l'incinération des chevaux. 

L'incinération des chevaux, un service plus digne que l'équarrissage
L'incinération des chevaux, un service plus digne que l'équarrissage

Une procédure plus digne

 

L'équarrissage d'un cheval consiste à le transformer de manière industrielle en farines animales. A la suite de longs traitements, certaines parties de l'animal sont récupérées. La dépouille transformée est donc manipulée sans beaucoup d’égards. Les équarrisseurs, lorsqu'ils enlèvent le cadavre, le « stockent » avec d'autres animaux décédés. Le respect de l'animal est rarement présent. Souvent, il est très difficile pour les propriétaires d’accepter un tel traitement imposé à leur cheval.

A l’inverse, l'incinération équine permet de tenir compte du lien affectif du propriétaire avec son animal. La procédure est faite dans le respect du cheval, en permettant de lui réserver des adieux à la mesure des moments que chacun a apporté à l'autre.

 

Les bénéfices de l'incinération

 

La procédure est de plus, simplifiée, par rapport à celle de l'équarrissage. Car lors du décès de l'animal, il faut avant tout contacter le vétérinaire afin qu'il prenne en charge les démarches et qu'il fasse le nécessaire auprès du centre d'incinération.

 

Il devra tout d'abord vérifier, sur le livret SIRE, l'identification de l'animal. Le centre d'incinération concerné interviendra pour récupérer prendre en charge l'animal rapidement et individuellement. Puis il sera amené vers le centre d'incinération où son corps sera introduit dans le four de crémation avec d’autres animaux de compagnie. Certains centres permettent tout de même de récupérer des cendres symboliques de cette crémation collective pour pouvoir honorer la mémoire de l'animal. 

Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Mon chat a les yeux qui coulent
Soigner une cystite chez le chat
Comment nourrir un poisson rouge?
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Ariégeois est un chien de grande taille au poil court qui est originaire de France. Il fait partie du groupe des Chiens Courants, Chiens de Recherche au Sang et Races Apparentées.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...

Michaël Silber

Vétérinaire fondateur de Wikimalia

 Président et fondateur du groupe FamilyVETS
"Le métier de Vété...