Accueil >
Maladies des chiens et des chats liées aux puces
Anti-puces et anti-tiques

>Maladies des chiens et des chats liées aux puces

Les puces peuvent transmettre des maladies aux chien et au chats. En effet,les puces sont des petits insectes qui se nourrissent du sang de leur hôte. Outre les conséquences liées directement à la piqûre de l’insecte, les puces peuvent transmettre des parasites qu’il faudra également traiter.

Maladies des chiens et des chats liées aux puces
Maladies des chiens et des chats liées aux puces


Les maladies liées aux puces

 

Les vers plats (ou dipylidium caninum)

Les puces sont des hôtes intermédiaires d’un petit ver plat. Lorsqu’elles sont ingérées par un chien ou un chat, elles libèrent dans le tube digestif une larve qui poursuit son développement. L’adulte se fixe alors dans l’intestin et se reproduit. Il est très fréquent de rencontrer ces petits vers chez les animaux non traités régulièrement contre les parasites digestifs ou les puces. Les dipylidiums ressemblent à des petits grains de riz que l’on peut voir autour de l’anus. Ils sont responsables de démangeaisons anales et d’engorgement des glandes anales. Sans compter que les vers libérés contiennent des oeufs qui peuvent être à nouveau disséminé dans l’environnement.

 

L’hémobartonellose

Il s’agit d’une petite bactérie archaïque (rickettsie) transmissible par les puces. Une fois dans l’hôte, elle se fixe en périphérie des globules rouges. C’est cette présence bactérienne qui va être responsable d’une désorganisation des hématies. Entourées par la petite bactérie, les globules rouges vont être la cible de réactions immunitaires ayant pour conséquence leur destruction.

Une anémie s’installe alors. Elle peut apparaitre de façon brutale ou très progressivement, de manière insidieuse. 

 

Le traitement contre les maladies des chiens et des chats liées aux puces

 

Le traitement repose sur l’utilisation d’un antibiotique pendant un minimum de 3 semaines. Toutefois, malgré le bon diagnostic et la mise en place du traitement adapté, l’hémobartonellose reste une maladie potentiellement mortelle

 

 

Il est donc capital d’éviter au maximum la contamination. Le traitement antipuce est dans ce sens fortement recommandé car il évite ainsi l’infection de votre chat par le mycoplasme. 

 

Dr Isabelle Pasquet

Docteur vétérinaire

Partagez sur nos réseaux sociaux
facebook
twitter
google+
Crédits
Article précédent
Article suivant
Les articles le plus lus
Soigner une cystite chez le chat
Comment nourrir un poisson rouge?
Mon chien boit beaucoup, dois-je m'inquiéter?
Combien de temps dort un chat?
Devenez membre
inscription
connexion
la race de la semaine
L'Ariégeois est un chien de grande taille au poil court qui est originaire de France. Il fait partie du groupe des Chiens Courants, Chiens de Recherche au Sang et Races Apparentées.
voir race

Nos six experts fondateurs wikimalia

Charly Pignon
Charly Pignon

Docteur Vétérinaire

Je suis Docteur Vétérinaire et chef du service Nouveaux Animaux de Compagnie à l'École Na...

Minh Huynh
Minh Huynh

Docteur Vétérinaire

Sorti de l'école en 2006, j'ai rapidement souhaité me spécialiser dans la médecine des No...

François Hugues
François Hugues

Docteur Vétérinaire

Diplômé en 1977, je crée l'année suivante ma première clinique vétéri...

Monique Bourdin
Monique Bourdin

Docteur Vétérinaire

Après avoir obtenu mon diplôme vétérinaire en 1967, je suis devenue assistante dans le ser...

Anne Le Gorrec Guérit
Anne Le Gorrec Guérit

Educateur canin

Il y a 12 ans j'étais directrice de production dans le secteur des arts graphiques, aujourd'hui j'éduqu...

Michaël Silber

Vétérinaire fondateur de Wikimalia

 Président et fondateur du groupe FamilyVETS
"Le métier de Vété...